Utilisation adaptée des espaces intérieurs et extérieurs

Une utilisation judicieuse des espaces intérieurs et extérieurs permet de réduire le risque encouru par les personnes séjournant dans le bâtiment. Dans la zone directement exposée aux chutes de pierres, des avalanches et des coulées de boue, ne prévoyez que des locaux avec une durée de séjour courte, par exemple des couloirs de liaison ou des sanitaires. Placez les espaces extérieurs impliquant un séjour prolongé (p.ex. terrasses, balcons et l'accès au bâtiment) dans les secteurs protégés par le bâtiment ou par des mesures supplémentaires.

En cas de danger d'inondation, le risque encouru par les personnes est considérablement réduit si les sous-sols ne contiennent pas de pièces de travail ou de séjour. De plus, les voies d’évacuation menant hors des sous-sols ne devraient pas passer par les voies d’entrée principales empruntées par l’eau. De manière générale, évitez d’entreposer dans les sous-sols menacés par une inondation des objets ou des installations techniques sensibles à l’eau.

Matériaux résistants à l’eau pour l’aménagement intérieur : Dans les cas où il ne serait pas possible de réduire efficacement le danger d’inondation par aucune autre mesure de protection : utilisez, dans les étages à risque, des matériaux les plus insensibles possible à l’eau et à la saleté, autant pour les sols que pour les parois et les plafonds. De plus, privilégiez une structure qui facilite le processus de séchage et le nettoyage.

Tableau: Sensibilité à l'humidité - planchers
Tableau: Sensibilité à l'humidité - paroi / plafond
Objectifs de protection

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil