Minimiser la surface des parois extérieures exposées

Réduisez la surface des parois extérieures exposées pour ramener à un minimum la probabilité qu'elles soient atteintes. Placez aussi le système porteur du bâtiment pour le protéger du danger de chutes de pierres, des avalanches et des laves torrentielles. Plutôt que de renforcer les parois latérales, il est aussi possible de les protéger par des murs en aile. Il s'agit de murs qui s’élèvent latéralement au-dessus de la surface au sol du bâtiment. Privilégiez des voiles ou panneaux porteurs à une construction en ossature. Il est particulièrement judicieux de prévoir une forme de bâtiment présentant des angles saillants, ou du moins incurvés, pour prendre en considération la direction principale de l'écoulement de la lave torrentielle. Par contre, évitez les angles rentrants et les éléments en saillie tels que cheminées ou encorbellements. Veillez aussi à ce qu’aucune conduite (chéneau, conduit d’aération de citerne, etc.) ne se trouve sur la façade extérieure directement touchée, car elle serait endommagée ou arrachée en cas d'incident. En outre, les remblais limitent les surfaces de parois extérieures directement touchées.L'avalanche exerce seulement une pression limitée dans le secteur du remblai. Mais il faut aussi prendre en compte le surcroît de pression dû à la poussée des terres.

S'applique aux dangers naturels suivants:

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil