Protection des bâtiments existants contre les chutes de pierres

Choisissez une combinaison de mesures conceptuelles, de renforcement et d’écran. Il faut en particulier veiller à la protection des personnes. Seules des mesures permanentes conviennent pour protéger le bâtiment contre les chutes de pierres et de blocs. Examinez aussi un changement d'affectation.

Protection au moyen de renforcements :

  • Dans la zone de dépôt de pierres qui roulent ou glissent : Renforcez ou coffrez les parois extérieures concernées et protégez les ouvertures au moyen de croisillons. Prévoyez d’aménager les espaces extérieurs utilisés de manière intensive dans le secteur protégé.
  • En cas de danger lié à des pierres ou des blocs qui roulent ou qui volent au-dessus de la hauteur du bâtiment : Prévoyez des coffrages et des renforcements au niveau du toit et des parois et ouvertures extérieures concernées. Évitez au maximum l’utilisation des espaces extérieurs, car ils ne peuvent pas être protégés par le bâtiment.

Digues ou de filets : Une digue de rétention, un mur de rétention ou un filet en câble d'acier et un filet tournant peuvent offrir une protection efficace. Les filets doivent être remis en état après un événement afin de garantir qu’ils remplissent leur rôle de protection. Adaptez l'affectation dans les espaces extérieurs non protégés.

Mesures dans la zone de rupture : Si la zone de rupture est de faible surface et directement contiguë au bâtiment, on peut éventuellement stabiliser et sécuriser ce secteur. En cas de risque résiduel, réduisez l'utilisation des espaces extérieurs près de la zone de rupture et évitez ou protégez les ouvertures dans les parois extérieures concernées.

Objectifs de protection
Aide à l’exécution « Protection contre les dangers dus aux mouvements de terrain »

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil