Mesures en termes de conception pour la protection contre les dolines

Clarifications géologiques et géotechniques et choix de l'emplacement du bâtiment: Pour les nouveaux bâtiments, le choix d’un emplacement aussi sûr que possible a la plus grande priorité. Avant de construire dans des régions karstiques, informez-vous toujours auprès des services spécialisés du canton et de la commune. Sur la parcelle, l’emplacement et l’orientation du bâtiment ainsi que l’aménagement du terrain peuvent aussi influencer positivement la sécurité. Pour cela, il est essentiel de connaître le mieux possible les caractéristiques locales, par exemple en effectuant des sondages et des examens géologiques ou géophysiques. Il est important de prendre en compte non seulement le terrain à bâtir à proximité immédiate, mais aussi la géologie et les cours d'eau de la zone.

Aménagement du terrain / étapes de chantier: En aménageant le terrain, il faut veiller à ce que l’état de stabilité du terrain ne deviennent pas critiques suite aux remblais réalisés et aux tranchées creusées. Ce principe est valable pour les mouvements de terre temporaires et permanents durant la construction. Intégrez ainsi d’emblée dans les études les étapes de chantier défavorables telles que l’excavation ou les charges supplémentaires dues à des mouvements de terre ou à de grosses machines de chantier. Les risques ne pouvant pas être maitrisés par un calcul pertinent doivent être limités en procédant à des contrôles.

Comblement d’une doline: Le comblement d’une doline ne suffit généralement pas à stopper son évolution à long terme et une autorisation est nécessaire dans certains cantons. Des points de vue hydrogéologique et écologique également, le comblement constitue une mesure inadéquate qui ne devrait être utilisée que dans des cas exceptionnels, par exemple quand il est absolument inévitable de construire juste au-dessus d'une doline et qu’aucune autre mesure de stabilisation ne peut être appliquée. Les dolines sont en outre protégées dans certains cantons (géotopes). Pour combler la doline sans causer de dommages hydrogéologiques, il faut utiliser des blocs du même matériau rocheux que la doline elle-même. Une attention particulière doit être portée à la typologie des bétons et des mortiers qui doivent utiliser des adjuvants spéciaux et un ciment spécial à haute résistance aux sulfates.

Concept statique et fondations: Le concept statique d’un bâtiment est considéré comme favorable lorsque de petits tassements du terrain situé sous le corps de la construction ne provoquent pas de dégâts tels que des fissures. Choisissez de ce fait un mode d'implantation monolithique et séparez toujours complètement les annexes du bâtiment principal sur le plan statique. Le type de fondation retenu devra également être insensible aux tassements différentiels et aux éventuels affaissements. Les fondations sur dalle comprenant un radier continu renforcé ont généralement fait leurs preuves.

Raccordement extérieur des conduites: Les conduites enterrées dans des zones aux degrés d'affaissement variables sont rapidement endommagées. Les secteurs particulièrement critiques sont les bordures de dolines et les introductions et raccordement de conduits au bâtiment. Veuillez observer les directives pour les installations des canalisations (SSIGE 2010, SSIGE 2013).

Évacuation des eaux de surface et des eaux météoriques: L'eau est le facteur le plus important du développement et de l’extension des dolines. Veillez à ce que toutes les eaux météoriques et de ruissellement soient captées et évacuées afin de stopper ou de ralentir le processus de dissolution en sous-sol.

S'applique aux dangers naturels suivants:

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil