Digues en terre et rampes

Pour la protection contre les dangers naturels gravitationnels, la conception des environs offre beaucoup de potentiel. Les possibilités vont de petites différences de niveau à des digues de protection.

La construction de digues en terre permet de protéger les bâtiments existants contre les inondations. Ce mode de protection représente très souvent une bonne solution sur le plan environnemental. L’eau est acheminée dans la mesure du possible le long des limites de la parcelle, tout en évitant d’accroître le danger encouru par des tiers. L'eau de pluie qui tombe entre le bâtiment et l’écran doit être évacuée selon SN 592‘000.

  • Mesures de protection permanentes : Lorsque l’on construit une digue ou un mur, il y a lieu de procéder aux vérifications usuelles concernant la stabilité interne et l’étanchéité ainsi que les phénomènes de basculement, glissement, tassement, érosion externe et interne, et renard hydraulique. L’eau de percolation à travers l’ouvrage et l’eau provenant de fuites sera récupérée dans des puisards. Cela est particulièrement important dans les régions où la durée d’inondation est longue (cf. Müller, 2013). De plus, il convient d’empêcher un refoulement des canalisations.
  • Mesures de protection temporaires : Si le délai de préalerte est suffisant, si le système d’alerte est fiable et qu’une organisation d’urgence est établie, des mesures temporaires peuvent être envisagées, y compris des dispositifs à dresser ou à lever.

Les bordures et les murs sont des solutions permettant de détourner l'eau lorsque la place est restreinte. Ils agissent de la même manière que les digues en terre.

Listes de produits pour la protection contre les crues

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil