Protection des installations solaires contre la neige et le vent

Planifiez toujours les capteurs et panneaux solaires (modules et sous-construction) de sorte qu’ils résistent à la charge de la neige sans nécessiter des travaux de déblaiement, selon les normes SIA 261 et 269/1 et que la sous-construction ne cause pas de dommages à l'enveloppe du bâtiment. De plus, les charges ponctuelles résultantes doivent être correctement déviées dans le système porteur et ne doivent pas être transmises à la couverture du toit.

Les installations thermiques doivent être en partie équipées d’une commande d’inversion. Cette commande permet, si besoin, de manuellement faire circuler du liquide chaud dans l’installation et ainsi de faire fondre la neige. Pour les installations photovoltaïques, il existe des commandes électriques pour faire chauffer les modules (toutefois l’activation de cette fonction annule souvent la garantie du fabricant).

Une planification appropriée et des mesures architecturales permettent souvent d’éviter des charges de neige élevées ou de les transmettre de manière ciblée au système porteur. Si par exemple une installation thermique est montée contre la façade, elle sera protégée de la neige en hiver et offrira quand même un bon rendement grâce à la position basse du soleil. La chaleur résiduelle de ce type d’installation en façade peut en outre être utilisée pour débuter la fonte de neige sur d’autres parties de l’installation.

 

Les installations de grande surface installées sur le bâtiment ou indépendantes sont plus fortement menacées par les charges du vent. Souvent, le socle trop faiblement dimensionné ou les éléments d'ancrage sont la cause des dommages. Calculez les forces de pression et de succion selon la SIA 261 et prenez-les en compte dans la planification.

Normes et lignes directrices
Capteurs thermiques solaires et modules photovoltaïques testés

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil