Vérification de la sécurité parasismique des bâtiments existants

De nombreux bâtiments existants en Suisse présentent une sécurité parasismique insuffisante par rapport aux exigences actuelles pour les nouvelles constructions. Cela est dû au manque de prescriptions lors de la phase de construction et en partie au non-respect des exigences des normes en matière de sécurité parasismique. Les bâtiments non construits aux normes parasismiques sont menacés par un risque potentiel d'effondrement et peuvent subir des dommages considérables même en cas de faible séisme. Référez-vous à la norme SIA 269/8, qui formule les exigences applicables aux bâtiments existants en termes de sécurité parasismique. Les annexes de bâtiments existants doivent si possible être séparées de ces derniers et elles doivent respecter les exigences imposées aux nouveaux bâtiments (Norme SIA 261). Souvent, on peut combiner les mesures d'amélioration de la sécurité contre les séismes avec d'autres travaux de rénovation. Une planification prévoyante peut ainsi permettre de réduire les coûts lors d’une transformation. D’éventuelles interventions sur le bâtiment ne doivent en aucun cas réduire le niveau de sécurité parasismique.

Dès la phase des études préliminaires, vérifiez s’il est nécessaire ou utile d'examiner la sécurité parasismique selon la norme SIA 269/8. Les critères suivants indiquent qu’il est nécessaire d’examiner la sécurité parasismique :

  • Transformations avec interventions importantes sur l’édifice, par ex. rénovation totale
  • Changement d’affectation
  • Indices d’une très faible sécurité parasismique
  • Coûts de construction > 1 million de francs > 10 % de la valeur assurée du bâtiment

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil