Mesures conceptuelles pour maîtriser le ruissellement des eaux de surface

Première étape : estimez quelle quantité d’eau peut ruisseler en surface à partir de quel endroit. L’obligation de recevoir des eaux ruisselant en surface est stipulée dans le Code civil suisse (CC, Art. 689). Les mesures de protection ne doivent pas augmenter nettement le risque pour les terrains voisins.

Il est possible de choisir entre les variantes de mesures suivantes – qui peuvent être souvent combinées :

  • Rétention : cuvettes de rétention
  • Infiltration : cuvettes d’infiltration, puits d’infiltration dans le sous-sol
  • Acheminement : rigoles traversant le terrain
  • Collecte et évacuation : rigoles et chambres collectrices ainsi que canalisations pour les eaux météoriques
  • Édification d’un écran : digues / barrages autours du bâtiment

Deuxième étape : Déterminez le volume d'eau sur votre terrain, en tenant aussi compte de l'éventuelle surcharge du dispositif d’évacuation des eaux de toiture.

Troisième étape : Élaborez un concept de mesures pour protéger le bâtiment de toute pénétration d’eau. Intégrez la direction et la vitesse d’écoulement et les vagues engendrées (hauteur dynamique). Il faut aussi prendre en compte une surcharge des évacuations d'eau et des canalisations – l'eau qui s'accumule ne doit pas pénétrer dans le bâtiment !

Retour

Si vous changez de profil, vous accéderez à une mise en page et à un niveau de détail du contenu différents.

Changer de profil